« C’est le palais d’un philosophe avec les jardins d’Epicure », a dit Voltaire de la demeure qu’il a possédée de 1755 à 1765, et qu’il a baptisée « Les Délices ».
Depuis 1954, cette maison de maître abrite un important centre de documentation et de recherche sur Voltaire et sur le XVIIIe siècle. Elle comprend également une bibliothèque et un musée.
Les collections consistent pour l’essentiel en imprimés (actuellement 24 000), en manuscrits et en documents iconographiques.